SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
22/01/2019

Claire Sonnet est la marraine des "Femmes en vue" des Grandes Tables du monde


C'est lors du lancement du Guide des Grandes tables du Monde, qui fêtent cette année leur 65 ans, que le président David Sinapian a annoncé le projet "Femme en Vue", qui vise la reconnaissance des femmes en gastronomie.
Claire Sonnet, la nouvelle directrice du Louis XV à Monaco est la marraine de ce nouveau projet : "C'est un honneur et une grand fierté d'avoir été choisie pour parrainer ce projet de "Femmes en vue", porté par l'association les Grandes tables du Monde.



De G à D : David Sinapian, Gérald Passedat, Alain Ducasse, Claire Sonnet et Denis Courtiade ©Cook and Shoot/ Nouvelles Gastronomiques
De G à D : David Sinapian, Gérald Passedat, Alain Ducasse, Claire Sonnet et Denis Courtiade ©Cook and Shoot/ Nouvelles Gastronomiques
Pour fêter les 65 ans de l'association; les Grandes Tables du Monde ont engagé une étude, dont les résultats ont été dévoilés lors du congrès des GTM à Marrakech cette année et qui portait sur la reconnaissance des femmes en gastronomie.

"L’association se retrouve autour d’un sujet essentiel, porteur d’un message d’évolution positive dans nos métiers, la reconnaissance des femmes en gastronomie" souligne David Sinapian. Propriétaires, cheffes, directrices de salle, sommelières, toutes participent, au même titre que leurs équivalents masculins, à définir, ce qui fait aujourd’hui une Grande Table."

Nouveauté 2019, le nom des femmes propriétaires figure désormais dans le guide.

Claire Sonnet et Denis Courtiade ©Cook and Shoot/ Nouvelles Gastronomiques
Claire Sonnet et Denis Courtiade ©Cook and Shoot/ Nouvelles Gastronomiques
Dans le cadre de ce programme « Femmes en Vue », 12 professionnelles choisies seront mise en lumière sur le site internet des Grandes Tables du Monde, ses réseaux sociaux et dans les médias.

Mieux identifiées, connues et valorisées, elles vont inspirer des vocations.
Ces 12 femmes seront réunies lors du Congrès annuel du mois d’octobre 2019.

Claire Sonnet est la marraine des "Femmes en vue"

Diplômée d'une licence en management de la restauration à l'école Ferrandi-Paris, Claire Sonnet affiche un brillant parcours.

Après plusieurs expériences à l'étranger (Londres et Madrid), elle revient à Paris et intègre l’équipe du Plaza Athénée aux côtés de Denis Courtiade.
Auprès de ce grand professionnel des métiers de la salle qu'elle nomme volontiers "son mentor", elle se perfectionne de manière accélérée et s'engage à ses côtés dès 2012, dans l'association "ô service des talents de demain", dont elle est membre du bureau.
de G à D : Céline Couillon, Elodie Conte, Magali Lallement et Magali Sulpice membres des Grandes Tables du Monde ©Cook and Shoot/ Nouvelles Gastronomiques
de G à D : Céline Couillon, Elodie Conte, Magali Lallement et Magali Sulpice membres des Grandes Tables du Monde ©Cook and Shoot/ Nouvelles Gastronomiques

En 2017, elle participe à la ré-ouverture de l’hôtel de Crillon, où le recrutement et la formation d'une toute nouvelle équipe figuraient notamment parmi ses mission.

Le 17 décembre 2018, elle rejoint le restaurant Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris à Monaco, pour sa ré-ouverture dans la partie mythique et historique de l'hôtel. Un nouveau défi à la mesure de cette jeune femme sérieuse, dotée d'une intelligence émotionnelle remarquable, dont l'ambition est de faire rayonner les métiers de salle, dans leur excellence et faire partager sa passion pour encourager la féminisation de la profession.

"Nous observons une évolution des mentalités et de la perception des femmes dans la profession. Il y a une quête de reconnaissance mais, j'en suis persuadée, pour que les femmes soient reconnues pour leurs compétences professionnelles et non dans une quête de parité ou d'équité. La sélection des "Femmes en vue" s'appuiera sur leur savoir-faire, leur engagement de femmes exceptionnelles, exemplaires pour la profession. Elles vont montrer le chemin et susciter des vocations. Je suis vraiment honorée de pouvoir faire partie de ce beau projet. "

"Mon conseil à ceux qui veulent se lancer dans ce métier magnifique : oser faire ce que l’on aime, être positif, se donner les moyens et se surpasser. C'est un métier de rencontres, de passions et de partages. Nous souhaitons également désacraliser la haute gastronomie pour que des jeunes femmes osent rejoindre les belles maisons. Son implication dans la formation, la transmission et la valorisation des métiers de la salle font partie de son ADN.

Par Sandrine Kauffer-Binz
Crédit photos ©Cook and Shoot/Nouvelles Gastronomiques


www.lesgrandestablesdumonde.com

RELIRE